Eliminé mardi au premier tour à Marseille par Andrey Rublev, Jo-Wilfred Tsonga ne va rien changer à ses intentions initiales. Il ne disputera pas le Masters 1000 d’Indian Wells, du 7 au 17 mars. Une décision liée à la drépanocytose, une maladie génétique qui se manifeste par une anémie, notamment après de longs voyages en avion. Depuis qu’il est conscient de ce souci, Tsonga évite la voie des airs. Ainsi, après son titre à Montpellier, il a préféré effectuer un Montpellier-Paris, puis un Paris-Rotterdam en train. Une perte de temps certes mais l’assurance de ne pas avoir de faiblesses.

Il est prêt à passer par les qualifications

Fatigué par l’enchaînement des matches, le Français, 112e à l’ATP mais 10e à la Race – classement ne tenant compte que des résultats 2019 – va prochainement repartir pour un bloc d’entraînement avant de s’envoler pour Miami à la mi-mars. Avec une incertitude à lever. En effet, il y a six semaines, lors des inscriptions, Tsonga n’avait pas souhaité utiliser son classement protégé pour ce deuxième Masters 1000 américain. Il voulait garder cette faveur pour d’autres tournois en avril et mai. Du coup, il a effectué une demande de wild-card pour le tournoi floridien, qui appartient à une agence de management et dont le nouveau patron est l’ancien joueur, James Blake.

En général, Miami accorde des invitations à des jeunes espoirs qui ont besoin d’un coup de pouce. On va voir si James Blake va être sensible aux arguments du Français. Sinon, il est prêt à passer par les qualifications.

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/tennis-tsonga-va-reprendre-a-miami-1637489.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.