Considéré comme l’un des challengers de Rafael Nadal ici à Roland-Garros, Dominic Thiem a fait honneur à son statut ce dimanche en dominant nettement Kei Nishikori pour s’inviter en quarts de finale (6-2, 6-0, 5-7, 6-4).

Après avoir bataillé quatre sets durant pour se sortir de ses deux tours précédents contre les talentueux Stefanos Tsitsipas et Matteo Berrettini, Dominic Thiem s’attendait à un huitième de finale costaud ce dimanche encore face à l’expérimenté Kei Nishikori. Deux fois quart de finaliste ici à Roland-Garros, en 2015 et 2017, le Japonais demeure un sérieux client quand il s’agit d’évoluer sur terre battue – témoin son récent parcours à Monte-Carlo où l’intéressé a atteint la finale en écartant notamment les Marin Cilic et Alexander Zverev (défaite contre Rafael Nadal). Des références insuffisantes cependant pour tenir la dragée haute ce jour à un Autrichien bouillant.

Finaliste à Madrid pour sa part cette année et titré à Buenos Aires comme à Lyon, le huitième joueur mondial a fait de l’ocre sa surface de prédilection – celle des Internationaux de France comprise puisqu’il a rallié le dernier carré du Majeur parisien lors des deux précédentes éditions. Aussi face à un Nippon qui travaille encore aujourd’hui à retrouver son meilleur niveau après sa blessure au poignet en fin de saison dernière, l’unique bourreau de Nadal sur terre en 2018 s’est-il évertué à tenir son rang de favori. Lui l’outsider de cet énième Roland-Garros promis à la ‘Rafale de Manacor’.

Thiem et Zverev au rendez-vous

Apparu coupable parfois de largesses lors de ses premiers duels, Dominic Thiem s’est montré bien plus rigoureux ce dimanche pour parvenir à ses fins. Toujours  aussi tranchant et puissant en revanche, servi par une mise en jeu décapante (93% de points gagnés sur premières balles dans les deux premières manches – 84% au final), l’Autrichien a survolé les deux sets initiaux – conclus en moins d’une demi-heure chacun, par un ace… (6-2, 6-0). Perdu pour perdu, Kei Nishikori a bien retardé l’inéluctable en lâchant les chevaux dans le troisième acte, convertissant alors son unique balle de break du match pour contrarier son adversaire (5-7).

Simple accroc dans l’entreprise de conquête du compagnon de Kristina Mladenovic, qui dans le quatrième set a saisi au rebond l’une des rares opportunités abandonnées par le vaillant Japonais, battu finalement 6-2, 6-0, 5-7, 6-4 en 2h28 après avoir écarté successivement trois Français (Maxime Janvier, Benoît Paire et Gilles Simon). Une opération d’autant plus belle pour Dominic Thiem que son futur adversaire, Alexander Zverev, autre challenger déclaré, a dû en passer encore une fois par cinq sets pour se hisser en quarts aux dépens du pugnace Russe Karen Khachanov (4-6, 7-6, 2-6, 6-3, 6-3).   

http://www.sports.fr/tennis/roland-garros/articles/thiem-sacre-challenger-2178533

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.