Le Tour de France 2020 sera-t-il privé de sa dizaine de millions de spectateurs sur le bord des routes? Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a admis ce mercredi que la prestigieuse course cycliste prévue du 27 juin au 19 juillet pourrait bien se dérouler à huis clos, à cause de la pandémie de coronavirus.

« Le modèle économique du Tour de France ne repose pas sur de la billetterie mais sur les droits TV et la retransmission média. (…) Tout le monde a compris les bénéfices de rester chez soi et donc de privilégier plutôt le spectacle télévisé que le spectacle en live. Finalement, ce ne serait pas si pénalisant puisqu’on pourrait le suivre à la télévision », a déclaré la membre du gouvernement sur l’antenne de France Bleu.

Tous les scénarios « à l’étude »

Il est toutefois « encore trop tôt pour se prononcer » sur cette éventualité de fermer le parcours au public, mais aussi sur le maintien de l’épreuve. La ministre assure pour le moment que « tous les scénarios » sont « à l’étude » avec l’organisateur ASO. L’hypothèse d’une annulation pure et simple n’est donc pas écartée.

Le Tour de France est, pour l’heure, l’un des derniers grands événements de sports de l’année à résister aux déprogrammations. Le départ est toujours prévu à Nice, en dépit du manque de visibilité sur l’évolution de la propagation du Covid-19. Jusqu’à présent, l’Union cycliste internationale (UCI) a annulé toutes les courses de l’élite prévues d’ici le 31 mai, premier jour du Dauphiné qui est aussi une course organisée par ASO. Le Giro d’Italie, qui devait partir de Hongrie le 9 mai, est l’un des premiers rezndez-vous majeurs à être passé à la trappe.

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/tour-de-france-maracineanu-ouvre-la-porte-a-un-huis-clos-1882338.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.