Marion Rousse vit un Tour de France particulier. La bulle sanitaire mise en place par les organisateurs l’oblige en effet à commenter les étapes pour France Télévisions depuis Paris aux côtés d’Alexandre Pasteur et Laurent Jalabert. Elle s’est aussi retrouvée au coeur de l’actualité malgré elle après la publication d’une caricature dégradante, dans l’Humanité, mettant en scène sa liaison avec Julian Alaphilippe, coureur français de l’équipe Deceuninck-Quick Step et porteur du maillot jaune pendant trois jours sur ce Tour de France.

Elle s’était indignée de cette publication sur Twitter avant de recevoir les excuses du quotidien, qui avait cessé sa collaboration avec le dessinateur. Dans une interview au Parisien, elle est revenue sur cet épisode en expliquant vouloir tourner la page. 

« Ça me gêne qu’on parle autant de moi dans cet événement »

« J’ai réagi avec mes mots parce que ça m’a touchée, a-t-elle confié. Je me suis sentie blessée, pour moi, pour les femmes et j’ai dit ce que j’avais à dire. Je pense que je fais mon métier à 200% et qu’on ne peut pas me reprocher ce genre de trucs. Mais je ne voulais pas partir dans une polémique. Les gens ont été très gentils et ça m’a fait chaud au cœur d’être soutenue. Mais je n’avais pas envie de rebondir là-dessus. Ça me gêne qu’on parle autant de moi dans cet événement alors que les héros, p…, c’est les cyclistes! Après ils se sont excusés et on est passés à autre chose. »

Marion Rousse insiste sur son impartialité à commenter les performance de son compagnon. Tout en vivant sa réussite avec plus d’émotions intérieurement. « Oui on ressent des émotions particulières mais ma vie privée reste ma vie privée, explique-t-elle. Comme tout le monde. Il ne faut pas trop mélanger tout ça. Je déteste déjà qu’on parle de moi donc je ne vais certainement pas me mettre en avant avec ça! »

https://rmcsport.bfmtv.com/cyclisme/tour-de-france-marion-rousse-revient-sur-l-affaire-de-la-caricature-1976896.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.