La nuit a été courte pour Hubert Henno. Le libéro du Tours Volley Ball a peu dormi. Après l’incroyable victoire du TVB face aux Italiens de Trente (3-1) samedi soir, lui et ses partenaires ont dignement fêté la deuxième couronne européenne du club de volley tourangeau, douze ans après la Ligue des champions conquise en 2005.  « J’ai encore les poils qui se hérissent », a-t-il confié ce dimanche matin en direct dans l’émission du Grand Week-end Sport sur BFM Sport.

« Le public a fait la différence »

Un véritable exploit pour Tours qui avait été balayé lors du match aller. « On avait envie de se dépouiller devant notre public pour notre dernier match à domicile, souligne Hubert Henno. On a abordé le match sans se poser de question. »

Une approche gagnante, les Tourangeaux étant bien aidés aussi par la folie du palais des sports Robert-Grenons, notamment lors de la dernière manche. « Gagner dans une salle comme ça, c’est magnifique. Ils nous poussent à ne pas être fatigués, à continuer à y croire. Ça a fait la différence. Au-delà du résultat qui est énorme, on a vraiment démontré que tout est possible dans le volley. »

http://rmcsport.bfmtv.com/volley/tours-henno-a-encore-les-poils-qui-se-herissent-apres-le-titre-europeen-1143836.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.