Prévu pour le 7 mars dernier lors de l’UFC 248 puis reporté en raison du coronavirus, le duel entre Derek Brunson et Edmen Shahbazyan s’est finalement déroulé ce week-end à Las Vegas et a tenu toutes ses promesses.

L’expérimenté Brunson (36 ans) l’a finalement emporté par KO technique lors de la troisième reprise et a ainsi signé sa 21e victoire en MMA (pour 7 défaites) chez les poids moyens.

Fin de série pour Shahbazyan

En face, le jeune Américain d’origine arménienne (22 ans) a vainement tenté de tenir le rythme mais est déjà passé tout près de la défaite lors du deuxième round.

Pris sous les assauts répétés de son rival, Edmen Shahbazyan, qui restait sur onze succès en autant de combats professionnels en MMA, a ainsi vu sa belle série être stoppée net.

Pris au sol et harcelé par les coups de poing au visage, « The Golden Boy » n’a rien pu faire face à un Derek Brunson bien décidé à prendre le contrôle de l’octogone. 

Brunson redevient dangereux

Pas encore vu comme un challenger en puissance pour le titre UFC d’Israel Adesanya, qui l’avait battu en novembre 2018, Derek Brunson devra confirmer ce probant succès dans les prochains mois.

D’autres ambitieux comme Yoel Romero ou Kevin Gastelum pourraient lui donner plus de difficulté avant un éventuel affrontement face au champion des moyens.

Pour Edmen Shahbazyan, il va désormais falloir recommencer sa montée en puissance.

Certes, le natif de Glendale ne part pas de zéro mais ce coup d’arrêt constitue un gros échec et est la preuve qu’il n’est pas encore prêt pour lutter contre les cadors de la division. 

https://rmcsport.bfmtv.com/boxe/ufc-brunson-eteint-le-prometteur-shahbazyan-1956666.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.