C’est souvent face aux difficultés que s’affirment les plus grands champions. Pour Khabib Nurmagomedov, le chemin menant vers ce qui s’avérera son dernier combat, samedi, lors de l’UFC 254 à Abu Dhabi fut semé d’embûches. Si la crise sanitaire du coronavirus a fortement perturbé sa préparation, elle fut surtout à l’origine du décès de son père et mentor, Abdulmanap Nurmagomedov à l’âge de 57 ans au début du mois de juillet. Après avoir battu par soumission Justin Gaethje, le combattant daghestanais a d’ailleurs expliqué son retrait de l’octogone par cette bouleversante disparition. « Il n’y a aucune chance que je revienne ici sans mon père », a-t-il déclaré.

White: « Il n’en a jamais parlé »

Mais ce choc émotionnel n’est pas le seul handicap que Khabib a réussi à surmonter. Le combattant de 32 ans a également dû préparer ce combat avec un pied cassé. « Avec ce que ce gars a vécu, nous avons tous de la chance de l’avoir vu se battre ce soir, a déclaré Dana White, patron de l’UFC. J’entends des rumeurs sur d’autres choses. Apparemment, il était à l’hôpital, il s’est cassé le pied. » Quand lui demande-t-on? « Il y a trois semaines, poursuit White. Il a deux orteils cassés et un os dans son pied qui est cassé, ou quelque chose comme ça. C’est ce que son camp m’a dit. Il n’en a jamais parlé. » Après cette 29eme et dernière victoire pour l’invincible Khabib, Dana White considère le Daghestanais comme le GOAT. Tout simplement.

https://rmcsport.bfmtv.com/boxe/ufc-et-en-plus-khabib-a-combattu-avec-un-pied-casse-1996509.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.