Une magnifique victoire par soumission, et des larmes pour finir. Samedi soir, après avoir enregistré face à Justin Gaethje à l’UFC sa 29e victoire en autant de combats, Khabib Nurmagomedov s’est effondré dans l’octogone, annonçant à la surprise générale sa retraite, justifiée en grande partie par le décès de son père, et par une promesse faite à sa mère. Mais l’entraîneur du Russe, Javier Mendez, n’a pas voulu fermer la porte à un retour dans la cage. 

« Le temps nous dira s’il se tiendra ou non à cette décision »

« Regardez ses émotions, il était en larmes, il était bouleversé, a d’abord expliqué le technicien au Sun. Je n’était pas au courant, il ne m’a jamais rien dit, donc j’étais comme tout le monde en découvrant ça. Vous avez vu tout ce qu’il a évacué, je suis allé vers lui et lui ai juste dit: ‘Je t’aime, pleure et laisse tout ça sortir’. » 

Et Mendez d’évoquer la suite: « Je sais bien ce qu’il a dit, mais il était très ému, estime-t-il. Le temps nous dira s’il se tiendra ou non à cette décision. Honnêtement, je n’en sais rien, et je ne compte pas lui parler de ça, ce n’est pas mon travail. Mon travail, c’est de lui donner de l’amour et de l’entraîner quand il veut combattre. Si sa mère voit qu’il peut continuer et que Khabib veut vraiment poursuivre, alors il pourrait accomplir la volonté de son père avec un 30-0. (…) Je ne peux pas vous dire qu’il a fini, ou non. Ce que je peux dire, c’est juste que cette décision a été prise sous le coup de l’émotion. »

https://rmcsport.bfmtv.com/boxe/ufc-et-si-khabib-avait-annonce-sa-retraite-un-peu-vite-1997782.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.