Des pommettes tuméfiées, des yeux à moitié fermés, et surtout un front ayant triplé de volume, donnant à la combattante des airs d’extraterrestre. Début mars, la Polonaise Joanna Jedrzejczyk était sortie défigurée (et battue sur décision partagée) de son combat à l’UFC contre la Chinoise Zhang Weili.

Trois mois après ces impressionnantes images, l’intéressée est revenue pour la BBC sur cette difficile soirée. Et notamment sur l’après-combat, lorsqu’elle a vu son reflet dans un miroir du vestiaire. « Je ressemblais à un zombie », s’amuse-t-elle avec du recul. Un zombie mal en point, puisque la sœur de Joanna Jedrzejczyk a dû l’aider à prendre sa douche avant qu’elle ne passe la nuit dans un hôpital de Las Vegas.

« Cela aurait pu me laisser une cicatrice sur la moitié du visage »

« Un jour, je publierai des photos de mon apparence, promet l’athlète de 32 ans. C’était tellement drôle… Certaines personnes ne m’ont même pas reconnue. »

Jedrzejczyk a aussi expliqué que la partie enflée de son visage au-dessus des yeux était devenue tellement grosse que son physio craignait qu’elle n’explose. Littéralement. « Cela aurait pu me laisser une cicatrice sur la moitié du visage, reconnaît-elle. C’était tellement douloureux… Pendant une fraction de seconde, j’ai demandé si je devais m’arrêter, mais j’ai continué à aller de l’avant. »

Heureusement pour elle, la Polonaise a vu ses ecchymoses disparaître en trois semaines, et n’a plus aucune séquelle (apparente, du moins). Si ce n’est « un cœur brisé et une cicatrice sur mon âme », souffle la guerrière, qui a manqué l’occasion de récupérer la ceinture des poids pailles.

https://rmcsport.bfmtv.com/boxe/ufc-jedrzejczyk-revient-sur-sa-terrible-blessure-apres-son-dernier-combat-1927050.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.