Considéré comme l’un des meilleurs combattants de l’histoire du MMA (26 victoires, une défaite), Jon Jones traîne également une sale réputation à l’extérieur des rings. Ce jeudi, l’actuel champion UFC des poids mi-lourds a été arrêté par la police d’Albuquerque au volant de son véhicule. 

Une alcoolémie deux fois supérieure à la limite

Contactée pour un tir d’arme à feu, la police du Nouveau-Mexique a contrôlé la voiture où se trouvait Jon Jones. En raison de l’odeur d’alcool qui émanait du combattant, un test d’alcoolémie a été pratiqué et selon ESPN, le champion de MMA se trouvait à un taux deux fois supérieur à la limite autorisé et une bouteille ouverte a été retrouvée derrière son siège. 

L’Américain de 32 ans a nié être l’auteur du coup de feu entendu mais un pistolet a été retrouvé dans son véhicule. Après un passage par le commissariat, Jon Jones a été remis en liberté.

Jones risque gros

Mais cette affaire pourrait ne pas en rester là. Sur le plan sportif, celui qui a défendu son titre en février dernier face à Dominick Reyes s’expose à des sanctions alors que l’UFC a confirmé suivre avec attention la suite de ses démêlés judiciaires.

Champions des poids moyens, Israel Adesanya s’est déjà moqué de Jones sur les réseaux sociaux, tandis que le Brésilien Thiago Santos réclame qu’on lui retire la ceinture des mi-lourds.

D’un point de vue légal, Jon Jones devrait passer devant le juge le 8 avril prochain. La justice pourrait retenir un facteur de récidive pour le combattant, déjà arrêté pour conduite en état d’ivresse en 2012. 

Son casier judicaire comprend également un délit de fuite en 2015 et une probation jusqu’en 2018. Ce nouveau dérapage pourrait coûter très cher à Jon Jones, aussi dangereux dans l’octogone que controversé à l’extérieur.

https://rmcsport.bfmtv.com/boxe/ufc-jon-jones-arrete-pour-conduite-en-etat-d-ivresse-et-usage-d-arme-a-feu-1883557.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.