C’est un combat que personne n’a oublié. Au mois d’octobre dernier, à T-Mobile Arena de Las Vegas, le Russe Khabib Nurmagomedov faisait vivre l’enfer, comme il l’avait promis, à Conor McGregor. Mais pour son 11e combat UFC, Khabib est allé un peu plus loin. Trop loin même, puisqu’il a provoqué une énorme bagarre générale à l’extérieur de l’octogone après le combat. La sanction est tombée quatre mois plus tard : une amende de 500.000 dollars (440.000 euros) et surtout neuf mois de suspension.

« J’ai fait ce que j’ai eu envie de faire »

Lourd oui mais pas assez pour écœurer l’Aigle du Daghestan. « Il y a beaucoup de choses que je regrette dans ma vie, je ne peux pas remontrer le temps mais ça (la bagarre), ça ne fait pas partie de mes regrets, a-t-il confié à la télévision russe. Si la situation se reproduisait 100 fois, je referais 100 fois la même chose. Je n’ai aucun regret sur ce que j’ai fait. Certains ont aimé, d’autres non. Ça n’a aucune importance. J’ai fait ce que j’ai eu envie de faire. »

Khabib regrette que son adversaire ait écopé d’une amende nettement inférieure (22.000€). « J’ai senti que le soutien de l’UFC était de son côté », dit-il attribuant ce favoritisme à la rivalité avec son pays, la Russie. « Il ne devrait pas y avoir de politique dans le sport », conclut-il.

https://rmcsport.bfmtv.com/boxe/ufc-khabib-n-a-aucun-regret-pour-ce-qu-il-s-est-passe-contre-mcgregor-1626114.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.