Le Grand Prix des Etats-Unis a été particulièrement cruel pour l’écurie Ferrari. Entre la casse mécanique de Vettel et les différents problèmes de Leclerc, rien n’a été dans le bon sens. Mais pour Verstappen, le problème vient du moteur et de la plainte de Red Bull qui les aurait empêchés de tricher…

« Ça ne me surprend pas comment ça s’est passé. » Max Verstappen a débuté doucement. Mais voir un pilote répondre à une question sur les soucis d’une autre écurie n’est pas forcément habituel. Le Néerlandais ne s’est cette fois pas fait prier. A l’image de sa rugosité en piste, il n’a pas hésité une seconde à l’heure de plaider la cause de Red Bull, ce qui a pris la forme d’une charge sans précédent à l’encontre de Ferrari.  

Car il ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Les problèmes de Ferrari et un Charles Leclerc à quasiment une minute du vainqueur aux Etats-Unis ? « C’est ce qui se passe quand tu arrêtes de tricher« , a-t-il lâché pour le média néerlandais Ziggo Sport. C’est d’autant plus le cas que Red Bull a officiellement posé une question technique à la FIA quant à l’utilisation du moteur et du débit d’essence.

Pour Red Bull, la pointe de vitesse faramineuse de Ferrari en ligne droite était trop importante pour être réglementaire. C’était tout l’enjeu de cette question qui a eu pour conséquence une réponse envoyée à toutes les équipes. Et Ferrari aurait donc joué la carte de la sagesse. C’est ce que Verstappen a clairement mis en avant. Et évoquer aussi ouvertement une « triche » organisée ne devrait pas rester lettre morte bien longtemps.   

http://www.sports.fr/f1/articles/verstappen-chambre-ces-tricheurs-de-ferrari-2619278/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.