Défait au 1er tour de Roland-Garros, Stan Wawrinka va glisser dans les profondeurs du classement ATP (256e, au mieux). Mais le Suisse reste optimiste, rassuré par ses sensations et par ce genou, opéré l’an passé, qui tient bon.

Stan, d’abord un mot sur votre état de santé. Vous avez fait appel au kiné dans le premier set pour votre genou opéré…
Mon genou va bien. Je me suis bloqué autre chose, au début du match. Mais dès que le kiné m’a manipulé, ça allait complètement. Ça n’a rien à voir avec la blessure d’avant. C’est le point positif du jour (sourire) Ça fait quelques semaines que je me sens bien avec cette blessure. Il faut que je continue.

Vous allez chuter énormément au classement, en glissant au-delà de la 250e place mondiale alors que vous êtes 30e actuellement. Est-ce que cela vous inquiète ? Est-ce que, comme Nadal, vous êtes favorable à un classement sur deux ans moins défavorable pour les joueurs blessés ?
Il faut que je commence par gagner des matches…  Si je m’entraîne bien, si je gagne bien, je vais remonter au classement. Quand on est blessé longtemps, le classement chute. Pour moi, ce n’est pas le plus important. Je savais depuis le début que ça prendrait du temps pour revenir. Je le savais depuis mon opération. Mais je suis sur le bon chemin. Le genou va bien, je le répète. Le classement sur deux ans ? Pour moi, le système est bon. Je le répète, le classement va avec les résultats. Je vais demander des wild-cards pour jouer des tournois, mais si je dois jouer des Challengers, pas de problème.

Que retenez-vous de ce match finalement ? La défaite ou le fait que vous ayez pu rivaliser ?
Il y a beaucoup de positif. Ce qui domine, c’est plutôt la fatigue mentale. C’est une grosse déception de perdre un match en étant si proche (il menait deux sets à un, break dans le quatrième, ndlr). Je sais que je progresse au niveau tennis, j’étais proche de mon niveau. Mais ça fait un an que je n’ai pas joué un match en cinq sets, et ce sont des sensations qu’on ne peut pas avoir à l’entraînement. Ça fait partie des choses que je dois accepter. Il y a plein de choses qui me manquent. Toute ma carrière je me suis battu pour être physiquement prêt à disputer ce genre de match. Là, c’est mon tennis qui tire un peu, mon physique aussi. Mais il y a plein de choses dans ma préparation que je n’ai pas pu faire. Je m’attendais à ce que ce soit dur. Je suis déçu de perdre. Mais je suis plus proche de là où je veux aller que ce que le résultat ou le classement veulent bien dire.

Allez-vous utiliser votre classement protégé ?
Je ne sais pas, je ne peux pas vous expliquer le système, je ne le connais pas. Je n’ai pas regardé. J’étais trop préoccupé à faire ce que je dois faire pour revenir. Peut-être que je peux avoir un classement protégé pour l’année dernière (il n’a pas joué après Wimbledon, ndlr). Mais ce n’est pas important. L’important c’est de gagner des matches, pour avoir un classement qui me permette de rentrer dans tous les tableaux.

Allez-vous disputer la saison sur gazon ?
Bien sûr. Je vais de toute façon essayer. Vu comment va mon genou, je ne vois pas de contre-indication pour jouer la saison sur gazon. Actuellement je joue bien, physiquement je suis bien. Je suis prêt pour gagner des matches.

http://www.sports.fr/tennis/roland-garros/articles/wawrinka-je-suis-sur-le-bon-chemin-2173055

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.