Après Kim Clijsters, Tatiana Golovin est de retour. Ce vendredi, la Française a annoncé auprès de beIN Sports, où elle exerce en tant que consultante, son grand retour sur les courts de tennis et ce, dès mi-octobre. En 2008 pourtant, la native de Moscou avait été contrainte de renoncer à sa carrière en raison d’une spondylarthrite ankylosante (douleurs aux os suite à l’effort). En ce moment, la jeune femme de 31 ans s’entraîne quotidiennement sur les courts au Centre national d’entraînement (CNE) de la Fédération française de tennis (FFT).

Golovin: « L’idée fait son chemin depuis un an »

« L’idée fait son chemin depuis un an et, depuis cet été, je m’y suis mise très sérieusement. Après la raquette, j’ai repris l’entrainement physique très sérieusement depuis un mois. L’objectif était d’être prête en début d’année prochaine, mais les choses vont vite et j’envisage aujourd’hui de reprendre peut-être dès la mi-octobre », confie-t-elle. C’est en rencontrant des médecins qu’elle a appris que sa maladie se soignait: « J’ai appris qu’il y avait des traitements qui pouvaient peut-être me permettre de revenir. Donc, alors que j’avais fait le deuil de ma carrière à seulement 20 ans, je peux peut-être la reprendre aujourd’hui. »

Golovin: « Je remercie la FFT et Giudicelli qui me soutiennent »

Tatiana Golovin n’aura pas forcément d’objectifs particuliers, elle souhaitera « [se] retrouver [elle]-même », même si elle admet que « la douleur (…) est encore présente ». Si les résultats ne suivent pas, alors Golovin se tournera vers le double: « Je me concentre sur mes entraînements, ma préparation, les tests de raquette et je remercie la FFT et Bernard Giudicelli qui me soutiennent à fond depuis que je leur ai fait part de mon envie de revenir. »

https://rmcsport.bfmtv.com/tennis/wta-la-francaise-tatiana-golovin-annonce-aussi-son-grand-retour-1766937.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.