Les propos lui ont été rapportés et, visiblement, ils ne lui ont pas plu du tout. Fabien Galthié, sélectionneur du XV de France, a répondu au pilier gallois Wyn Jones, qui accuse les Bleus de tricher en mêlée. À deux jours du match entre les deux pays, pour le compte de la troisième journée du Tournoi des VI Nations (samedi, à 17h30), il a regretté des déclarations qu’il juge déplacées.

‘Un manque de respect à notre nation »

« C’est un manque de respect par rapport à notre mêlée, notre équipe, au rugby français et à notre nation, a énuméré le néo-patron de l’équipe de France en conférence de presse. Dans le Tournoi des VI Nations, il y a un état d’esprit dans lequel ce type de remarques n’a pas lieu d’être. »

Galthié, qui venait de révéler sa dernière composition d’équipe, a sorti des chiffres pour appuyer son propos. « Lors des deux premiers matchs, leur mêlée est tombée 13 fois au sol a été et sanctionné six fois », a-t-il expliqué. « La nôtre l’a été quatre fois, à juste titre. » Il a été appuyé par le manager des Bleus, Raphaël Ibanez.

« Une attaque grossière et puérile »

« C’est une attaque grossière et puérile, d’un autre âge, a clamé l’ancien talonneur international. Les voir pleurer de la sorte nous fait sourire. Nous pourrions nous interroger sur leur demi d’ouverture, qui multiplie les KO et passe protocoles après protocoles auprès de la fédération galloise. » Une référence au demi d’ouverture Dan Biggar, victime de trois commotions cérébrales en cinq matchs et pourtant titulaire face à la France.

La meilleure réponse à apporter à ces critiques serait une victoire sur le terrain. Les Bleus retrouvent à Cardiff les Gallois, auteur du Grand Chelem l’an passé, samedi à 17h45 pour engranger une troisième victoire de rang. En 2019, le XV du Poireau avait retourné les Bleus (19-24), alors qu’il était mené 16-0 à la mi-temps.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/xv-de-france-galthie-et-ibanez-repondent-avec-virulence-aux-gallois-1861499.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.