L’entraînement du jour du XV de France à Fujiyoshida fut d’une plus grande intensité que les jours précédents. Dès l’échauffement, mené par le préparateur physique Thibaud Giroud, les joueurs sont montés en température. Face-à-face, ils jetaient le ballon en l’air puis devaient accélérer sur plusieurs mètres. Derrière, quelques courses ont validé cette introduction, avant que l’entraîneur des trois quarts, Jean-Baptiste Elissalde, ne lance l’opposition d’un « chasuble »! Une équipe complète d’un côté avec Slimani, Guirado, Bamba, Leroux, Vahaamahina, Lauret, Picamoles, Ollivon, Machenaud, Ntamack, Médard, Vakatawa, Guitoune, Huget, Ramos.

En face, Baille, Setiano, Mauvaka, Gabrillagues, Iturria, Chat, Alldritt, Camara, Serin, Lopez, Fickou, Raka étaient rejoints par l’un des préparateurs physiques, Nicolas Jeanjean. L’ancien Toulousain prenait place sur l’aile pour faire le quinzième homme. Et pour cause, deux joueurs étaient manquants. Assis sur un banc au bord de la pelouse, le pilier Jefferson Poirot était ménagé. Autre absent, Wesley Fofana, pourtant présent à la descente du bus, n’était au départ pas sur le terrain. Après une séance de musculation, il s’est ensuite livré à une séance physique individuelle dans l’en-but. Anodin? Ou inquiétant quand on connaît la fragilité du trois quart centre de Clermont, qui avait été forfait pour le dernier match face à l’Ecosse à Edimbourg (remplacé la veille du match par Guitoune)?

Une opposition vendredi avec un club japonais

Niveau jeu, Romain Ntamack faisait admirer une superbe passe sautée au cordeau, mettant le 2e ligne Sébastien Vahaamahina dans l’intervalle. Pas de quoi satisfaire pour autant l’adjoint Fabien Galthié. Mécontent de ce qu’il voyait, il lâchait un « on fait d’la merde! » qui résonnait sur le terrain du Fuji Hokuroku Stadium. Du coup, on redoublait d’intensité, avec deux frayeurs pour Wenceslas Lauret et Guilhem Guirado, qui chacun, sur un ruck différent, restaient au sol en se tenant la cheville. Les deux avants se relevaient toutefois et continuait le jeu en boitant tout de même un peu… ça tapait fort. On se rapproche de l’Argentine? Prochaine étape très attendue, vendredi matin, sur cette même pelouse pour l’opposition « à balles réelles » selon Cyril Baille contre le club de Jubilo Yamaha.

https://rmcsport.bfmtv.com/rugby/xv-de-france-opposition-a-forte-intensite-sans-poirot-ni-fofana-1765246.html

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.