Tony Yoka, alors qu’il finit de purger sa suspension d’un an, a reçu via Instagram la proposition… musclée de combattre chez les pros Simon Kean, son vainqueur canadien des JO de Londres en 2012.

Voilà au moins la preuve, malgré son actuelle suspension d’un an qu’il finit de purger pour 3 manquements aux obligations de localisation dans le cadre de la lutte anti-dopage, qu’on n’a pas oublié Tony Yoka. 

« Celui qui m’a battu aux JO 2012 veut apparemment me donner ma revanche chez les pros. » C’est la réaction sur Twitter du boxeur français au défi que lui a lancé sur Instagram le Canadien Simon Kean, qui avait dominé Yoka au stade des 8e de finale, dans la catégorie des super-lourds, lors des Jeux Olympiques 2012 à Londres. 

 

Kean s’était en effet fendu un peu plus tôt d’un message à l’adresse de celui qu’il désigne comme sa « chouchounne » : « Je t’ai défoncé la gueule aux Jeux Olympiques de Londres en 2012 (*) et ça va me faire plaisir de te la défoncer à nouveau chez les pros, même si tu as gagné la médaille d’or à Rio en 2016. Tes performances ne m’ont vraiment pas impressionné ! J’ai un grand gaillard à battre le 16 mars, je règle son compte, je focus sur lui en premier et tu seras le next sur ma liste ! » Forcément, dit aussi gentiment, ça peut sembler tentant… 

Yoka a en tout cas programmé son retour sur les rings lors d’un combat de rentrée en juillet prochain. Toute la question étant de savoir qui sera son adversaire… « Ce sera le 13, 20 ou 26, à Paris ou en province. Afin qu’il passe un cap, il affrontera un adversaire du top 50 mondial, que nous cherchons actuellement« , avait déclaré son promoteur Jérôme Abiteboul, début février.

———————————————–
(*) Kean, vainqueur de Yoka dès le premier tour du tournoi olympique, s’était incliné lors de son combat suivant. 

http://www.sports.fr/boxe/articles/boxe-yoka-invite-a-se-faire-defoncer-la-gueule-2411132/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.